> > Transports : renforcer la qualité et l’attractivité des services

Transports : renforcer la qualité et l’attractivité des services

07/09/2017

Transports et déplacements

L’agglomération entame la procédure pour la future délégation de services publics.Objectifs : un service de transports urbains compétitif et de qualité pour les usagers.

Chambéry métropole – Cœur des Bauges porte l'ambition d'une complémentarité renforcée entre les différents modes de transports urbains. Cet objectif d'accessibilité et de fluidité des déplacements, au service du bien-être des habitants de l'agglomération et de l'attractivité du bassin de vie auprès des investisseurs, se décline au sein du projet global « Territoire mobile ».

Dans le cadre de cette compétence mobilité, l'Agglomération veut bénéficier d'une véritable vision prospective sur l'organisation et la gestion du transport urbain, qu'il soit à destination des scolaires, des particuliers ou des personnes à mobilités réduites.

Le terme du contrat d'exploitation du Stac par la société Transdev Chambéry fin 2018 représente l'occasion d'une réflexion globale sur le cadre et la pertinence de la future délégation de service public.

Afin de pouvoir bénéficier d'une cohérence générale de la politique des mobilités durables, Chambéry métropole – Cœur des Bauges va lancer une consultation afin de retenir un interlocuteur unique.

Deux objectifs sont recherchés par Chambéry métropole - Cœur des Bauges :

  • assurer l'équilibre entre la nécessaire réduction des coûts pour la collectivité et l'amélioration qualitative des prestations proposées aux usagers
  • faire supporter le risque financier tant sur les dépenses d'exploitation que sur le niveau de recettes attendu au futur prestataire, tandis que l'agglomération conservera tout au long des 6 années d'exercice contractuel un pouvoir d'organisation et de contrôle de l'activité du gestionnaire.

La transparence dans la gestion ira de pair avec la définition d'objectifs partagés, afin de renforcer la qualité et l'attractivité du service, la réorganisation planifiée du réseau de transport en commun ainsi que le développement de la multi modalité dans les déplacements.

Le conseil communautaire de 7 septembre 2017 a acté le principe du recours à un contrat de délégation de service public pour l'exploitation des services de transports de la communauté d'agglomération, ainsi que le lancement de la procédure.