> > Place de la Gare : un îlot vert plébiscité

Place de la Gare : un îlot vert plébiscité

14/12/2017

Démocratie participative Transports et déplacements

Les orientations du scénario « Ilot vert » et le souhait de renforcer la présence du végétal ont été plébiscités par les usagers qui se sont exprimées lors de la concertation menée en octobre par l’Agglomération sur les aménagements de la place de la Gare.

Concernant la mise en œuvre de cette concertation, nous sommes allés bien au-delà de nos obligations légales, en souhaitant faciliter autant que possible l’expression de chacun.

Ainsi, au-delà du traditionnel registre mis à disposition en mairie, l’information pouvait être trouvée et les avis donnés, sur internet et dans le local dédié, bénéficiant d’une grande amplitude horaire.

Les résultats sont là avec près d’un millier de personnes qui se sont informées sur le dossier, et près de 80 d’entre elles qui ont souhaité émettre un avis ou une position.

Ce nouveau mode de concertation, que nous avons souhaité appliquer depuis 2014, a été rendu nécessaire par l’évolution de la société et les demandes de nos concitoyens. Nous sommes attachés à y répondre pour le mieux.

Certaines préoccupations et suggestions devront être intégrées dans les prochaines étapes de conception du projet.

  • Etudier la possibilité d’un aménagement côté Ouest de la place de la Gare qui permette de maintenir les arbres existants, ainsi que la plantation d’arbres de haute tige
  • S’assurer de la lisibilité des lieux, orienter clairement l’usager
  • Intégrer les usages liés aux personnes à mobilité réduite et personnes handicapées, notamment en aménageant des places qui leurs soient réservées au plus proche de la gare.
  • Proposer une desserte aisée pour la dépose en voiture à proximité de la gare
  • Sécuriser les flux piétons et cycles, veiller à une bonne cohabitation des différents modes de déplacements.
  • Créer des espaces de repos, de rencontre.
  • Intégrer davantage de solutions environnementales / écologiques dans les aménagements (gestion de l’eau, équipements solaires…) ;
  • Installer des WC publics accessibles, proches de la gare et éloignés des logements.

Informations et propositions exprimées lors de la concertation

Près d’un millier de personnes se sont informées sur le projet et près de 80 ont donné leur avis que ce soit en ligne sur le site Territoire Mobile ou sur les registres mis à disposition dans la permanence ou au sein des collectivités.

Les thématiques ci-dessous ont été abordées dans les contributions :

  • Cohabitation des déplacements piétons et vélos ;
  • Végétalisation de la place ;
  • Lisibilité des lieux et orientation claire pour les usagers ;
  • Desserte de la gare pour les personnes à mobilité réduite ;
  • Création d’espaces de repos et d’attente ;
  • Sécurité et hygiène de la place ;
  • Installation d’un WC public accessible ;
  • Aménagements intégrant des solutions environnementales et écologiques
  • Desserte aisée pour la dépose en voiture à proximité de la gare.

Comprendre l'aménagement du futur parvis de la gare

La place de la gare de Chambéry va être aménagée pour fluidifier les accès avec le futur pôle d'échanges multimodal de Chambéry, créer une place intermodale et un espace public de qualité. La construction des bâtiments hall multimodal et Vélostation a déjà commencé et la livraison du pôle d'échanges multimodal de Chambéry est prévue au printemps 2019.

Retrouvez les orientations du projet de l'îlot vert place de la gare dans le webzine Cmag#57

Une requalification qualitative et paysagère de la place de la gare de Chambéry est étudiée pour marquer l'entrée dans la ville depuis la gare et son lien avec le centre-ville.

Les aménagements de la place de la gare de Chambéry s'étendront de la rue Sommeiller, jusqu'à l'avenue de la Boisse. Ils visent à :

  • Assurer l'accessibilité des bâtiments pour les piétons
  • Permettre l'accès à la Vélostation et sa consigne pour les vélos
  • Accueillir une zone de stationnement des taxis
  • Créer des lieux de dépose-minute
  • Permettre l'accès aux bâtiments pour les services d'exploitation de la SNCF, les livraisons des commerces, les convoyeurs de fonds, etc.

Source : Grand Chambéry