> > La combinaison des modes facilitée

La combinaison des modes facilitée

Les mobilités sur le territoire et leurs connexions en un coup d'oeil grâce au plan interactif qui regroupe le réseau de bus Stac, les aménagements cyclables...

La gare, un axe fort

La passerelle reliant le quartier de la Cassine au centre-ville de Chambéry en passant au-dessus des voies ferrées ouverte à l’automne représente l’un
des axes de l’intermodalité. Venir en voiture, prendre la voie rapide, se garer en entrée de ville et rejoindre le centre ville à pied ou venir en train, récupérer
son vélo et rejoindre facilement le réseau des pistes cyclables, autant de scénarii possibles. La gare est un axe fort de l’intermodalité avec la volonté d’un renforcement du TER sur l’axe Montmélian/Aix-les-Bains et en direction de Cognin. C’est aussi le symbole de l’attractivité d’un territoire relié à Annecy, Grenoble, Lyon ou encore Paris puis Turin en quelques heures de train. Cette nouvelle gare, ouverte sur deux parvis, connectée à la voie rapide urbaine sur son entrée Est et aux transports urbains sur son parvis Ouest, offrira de nouvelles opportunités d’accès facilité à la ville.

De nouveaux services avec le pôle d'échange multimodal

Le pôle d’échange multimodal, dès 2019 offrira une nouvelle Vélostation agrandie et la possibilité de laisser son vélo en consigne ou d’en louer un ; les guichets SNCF, bus Stac et cars du Conseil départemental se côtoieront pour proposer un service centralisé. Des emplacements seront mis à disposition des services d’autopartage, de covoiturage, de location de véhicules et de taxi.